Smartphone : rupture de stock en perspective à cause d’un incendie ?

L’usine SK Hynix de Wuxi, en Chine, a été victime d’un incendie. Si la répercussion immédiate est une hausse des prix, ce sinistre pourrait aussi avoir une incidence sur la disponibilité des puces mémoires, donc sur la production des appareils finis.

Derrière Samsung (32,7%) et devant Micron/Elpida (28,1%), SK Hynix (30%) est le deuxième producteur mondial de puce mémoire. C’est notamment cette firme sud-coréenne qui fournit Apple.

Mercredi dernier, l’usine SK Hynix de Wuxi, en Chine, a été victime d’un incendie, heureusement sans victimes graves. L’importance du sinistre est telle que toutes les activités de production ont été stoppées, ce qui prive SK Hynix de 40% de ses mémoires produites.

En répercussion immédiate, le prix des puces mémoires pour smartphones et PC ont augmenté de 19%, c’est-à-dire la plus forte hausse en trois ans. Cette hausse traduit le sentiment d’une possible pénurie de DRAM. Si SK Hynix indique qu’il est toujours en train d’évaluer l’étendue des dégâts, certaines sources parlent d’une interruption d’un mois pour certains à six mois pour d’autres.

Comme les fabricants ont tendance à travailler en flux tendus, sans véritable stock, ce sinistre pourrait donc avoir des répercussions sur les chaines de production des appareils finaux, à commencer pour les iPhone 5S et 5C qu’Apple doit prochainement sortir en masse. Serait-ce la prémisse de la perspective d’une rupture de stock ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : de Qualcomm à Intel ?
Article suivantJailbreak – Winterboard : appel à l’aide !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here