Smartphones : ce sont de véritables gouffres énergivores !

Un smartphone a beau être petit, cela n’a pas empêché une récente étude de révéler qu’il consomme plus d’énergie qu’un réfrigérateur !

On a souvent tendance à croire que la grande autonomie d’un smartphone dépend essentiellement de sa basse consommation énergétique. Cela semble loin d’être le cas, c’est ce que vient de révéler une étude réalisée par Digital Power Group, un cabinet de conseil en énergie et technologie.

Selon les conclusions de cette étude, un smartphone de type iPhone, Galaxy ou BlackBerry consommerait environ 361 kWh. Est-ce beaucoup ? Est-ce peu ?

C’est bien évidemment une goutte d’eau comparativement aux 1 500 TWh consommés annuellement par l’ensemble de la technologie du Cloud. Par contre, plus prosaïquement, un smartphone consomme plus que les 322 kWh utilisés par un réfrigérateur.

Il faut ajouter à cela que l’utilisation croissante de la 3G, 4G et du Wi-Fi ne fait qu’accroitre la consommation énergétique de nos terminaux au point de les qualifier d’énergivores !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook vs PayPal : batailles-en perceptive autour des paiements en ligne
Article suivantPS4 : sortie officielle pour le 29 novembre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here