Smartwatch : est-ce Microsoft va bruler la politesse à Apple ?

Microsoft veut lancer sa montre connectée avant Apple

Officiellement, Apple a déjà présenté son Apple Watch, une montre qui sera commercialisée l’année prochaine alors que Microsoft n’a encore rien dévoilé de ce côté. Pourtant, la firme de Redmond pourrait bien bruler la politesse à la marque à la pomme.

À l’instar de l’iWatch qui a fait couler beaucoup d’encre jusqu’à son officialisation sous le nom d’Apple Watch, cela fait déjà plusieurs mois que le magazine économique américain Forbes avait annoncé l’existence d’un projet de montre connectée chez Microsoft.

Confirmant une information publiée par Re/Code, le magazine Forbes revient à la charge en annonçant que Microsoft pourrait annoncer tout prochainement sa smartwatch pour une commercialisation encore avant la fin de cette année.

Alors que ce produit pourrait marquer l’arrivée de Microsoft sur le marché des objets connectés, cette arrivée pourrait être remarquée vu que les rumeurs annoncent une autonomie de deux jours sans recharge, ce qui est nettement plus que tous les produits actuels du marché, y compris l’Apple Watch.

Par ailleurs, toujours selon Forbes, cette mystérieuse montre pourrait avoir le nom de Khronos, c’est en tout cas son nom de code en sein de la firme de Redmond.

Selon les rumeurs, il est aussi évoqué que cette smartwatch de Microsoft soit autant compatible avec les smartphones fonctionnant sous Windows Phone, que sous Android ou iOS.

Pour ce qui est du prix, rien n’a encore filtré, ce qui signifie que l’on ne sait pas si Microsoft va cibler plutôt le marché haut de gamme ou l’entrée de gamme. Dans le même ordre d’idée, aucune mention n’est faite de l’existence de plusieurs modèles.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOnePlus passe à un système de précommande plus conventionnel
Article suivantSFR : lancement commercial de la 4G+
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here