Snapchat : avez-vous été attaqué ?

Alors que les données de 4,6 millions d’utilisateurs sont dans la nature, est-ce que les données de votre compte en font partie ? Comment savoir que vous avez été attaqué ?

Avec les données de 4,6 millions d’utilisateurs qui se baladent dans la nature, il est fort à parier que les données de votre compte Snapchat font partie du lot. Il faut commencer par savoir si c’est vraiment le cas.

LastPass propose un outil pour vérifier si votre identifiant et votre numéro de téléphone ont fuité ou pas. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site de LastPass et d’y entrer votre pseudonyme. L’application de la société spécialisée en sécurité livrera alors son verdict…

Mais les 4.6 millions de comptes divulgués sont uniquement des comptes sur des téléphones basés aux États-Unis, donc si on ne voit pas son pseudo dans la liste vérifiée par LastPass, ça ne signifie pas que le compte n’a pas été touché par l’attaque.

Si vos données ont été piratées, il n’existe qu’une seule solution, celle de supprimer votre compte et d’en créer un autre. En effet, malheureusement, Snapchat ne prévoit pas de modification des informations de login pour son service.

Par ailleurs, si vous avez utilisé ces mêmes informations de connexion pour d’autres services, il est évident qu’il faudra également les changer.

Reste à savoir si l’outil de LastPass saurait-il une solution pour tous les utilisateurs de Snapchat du monde entier ? Ou c’est uniquement les utilisateurs des États-Unis qui en profitent…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNSA : l’ambition de craquer tous les codes ?
Article suivantGoogle : du VP9 pour lancer la 4K sur YouTube

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here