La sonde Juno s’est approchée au plus près de Jupiter

Pour prendre des images à 4 200 km de distance, la sonde américaine Juno de la NASA s’est approchée au plus près de Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire.

La géante gazeuse Jupiter est la plus grande planète de notre système solaire, une planète qui intéresse les scientifiques au plus haut point vu que la sonde Galileo lui a rendu visite il y a près de 20 ans, voire même Pionner 11 qui est passé à 43 000 km de distance en 1974. Depuis début juillet, c’est la sonde américaine Juno de la NASA qui s’y intéresse de près.

Après un voyage de 2,7 milliards de kilomètres qui a duré 5 ans, Juno s’est inséré avec succès en orbite autour de Jupiter pour une mission qui doit durer une vingtaine de mois, le temps de boucler 37 fois le tour de la géante gazeuse. Pour percer les mystères de la plus grande planète de notre système solaire, la sonde va s’approcher très près pour prendre des clichés à environ 2 900 miles de distance (environ 4 600 km). C’est exactement ce qui s’est passé samedi.

Des images prises à 4 200 km de Jupiter

C’est en déclarant que « C’est la première occasion pour nous de regarder vraiment de près le roi de notre système solaire et de voir comment il fonctionne », que Scott Bolton, principal expert de Juno au Southwest Research Institute à San Antonio, a commenté le passage au plus près de Jupiter de la sonde Juno, avec ses huit instruments de mesure en activité. Samedi, elle s’est approchée pour un survol à seulement 4 200 km de distance.

Les images prises lors de ce passage en rase-motte seront publiées dans les jours à venir. Les autres survols prévus, à une distance comprise entre 4 200 et 10 000 km, seront autant d’autres occasions de faire d’autres prises de vue de la géante gazeuse.

Pour l’heure, la sonde Juno est en train de réaliser sa première révolution de 53,5 jours autour de Jupiter. Après la seconde, à partir du mois d’octobre, elle se placera sur une orbite de 14 jours.

Scientifiquement parlant, les chercheurs espèrent que la mission de Juno permettra de déterminer si Jupiter est pourvue d’un noyau solide ou pas. Ils espèrent également obtenir des réponses sur sa formation. S’ils sont persuadés que la géante gazeuse a été la première planète du système solaire à se former, ils ne savent pas encore comment…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLexus a fait appel au couturier Jørgen Simonsen pour habiller le LC
Article suivant1,7 million d’utilisateurs d’Opera Sync doivent changer leur mot de passe
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here