SpaceX réussit son éjection d’astronautes

La société SpaceX ne réalise pas encore de vol habité. Cela n’a pas empêché l’entreprise de tester un système d’éjection pour éventuellement sauver des astronautes lors du lancement.

Lorsque les astronautes sont installés dans une capsule, prêts à décoller, ils ont l’habitude de dire qu’ils sont assis sur une bombe. Ce n’est pas surprenant vu que le lanceur est plein à ras bord de carburant.

Pur honorer son contrat de 2,6 milliards de dollars conclu avec la NASA pour des vols habités de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS), SpaceX doit prévoir des systèmes pour sauver les occupants de la capsule en cas de problème au lancement.

C’est dans ce but que SpaceX a procédé à un test du système d’éjection de la capsule habitable Dragon V2. D’un principe similaire au siège éjectable d’un avion de chasse, le dispositif se différencie en éjectant la capsule et son équipage du lanceur.

Conformément au programme établi, l’essai s’est déroulé vers 15h00 (heure de Paris). Le test n’a duré que 90 secondes. La capsule Dragon V2a été propulsés par huit moteurs SuperDraco, avant de se faire éjecter. Trois parachutes ont permis à la capsule de se poser en douceur dans l’Atlantique.

Pour ce test, la capsule Dragon V2 n’a embarqué aucun astronaute. C’est un robot qui a fait office de cobaye. Dans un communiqué, SpaceX indique que « si des humains s’étaient trouvés à bord, ils seraient en pleine forme ».



Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker