Spotify : la publicité passe de l’audio à la vidéo

Jusqu’à présent audio, la publicité diffusée aux clients gratuits de Spotify va devenir vidéo.

Même si Spotify revendique 10 millions d’utilisateurs qui auraient souscrit un abonnement payant pour se débarrasser de la publicité, nombreux sont les utilisateurs qui préfèrent en rester à la gratuité malgré les désagréments de l’omniprésence publicitaire.

Pour ces utilisateurs de l’offre gratuite pour desktop et mobiles, Spotify annonce l’arrivée d’un nouveau format publicitaire, celui de la vidéo. En effet, après avoir été jusqu’à présent uniquement audio, la publicité va se montrer en images par le biais de spots publicitaires.

Si cet ajout d’une nouvelle couche publicitaire vise certainement à faire passer de nombreux utilisateurs vers les modèles payants, il est certain que l’arrivée de la publicité vidéo vise également à satisfaire les annonceurs qui font trouver dans cette offre de nouveaux outils pour faire valoir leurs produits.

Il est à noter que Spotify annonce la collaboration avec plusieurs grandes marques, parmi ses annonceurs tels que Coca-Cola, Ford, McDonald’s ou encore NBC Universal Pictures, pour ce lancement mondial.

Alors que les utilisateurs pourront de moins en moins échapper à l’intrusion publicitaire, il faut encore souligner que Spotify enfonce le clou en proposant des Sessions Sponsorisées aux réfractaires à la publicité, une opportunité de pouvoir écouter de la musique pendant 30 minutes sans coupure publicitaire… mais après avoir visionné une vidéo de pub de 15 ou 30 secondes !

Il est encore à noter que les utilisateurs Spotify passent en moyenne 84 minutes par jour sur le service d’écoute, ce qui en fait une belle cible marketing !

Spotify introduit la publicité vidéo dans son offre gratuite
Spotify introduit la publicité vidéo dans son offre gratuite

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPeugeot annonce la 308 GT, concurrente directe de la Golf GTI
Article suivantDomotique : Nest arrive en France et en Belgique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here