SquareTrade Breakbility Test : la Galaxy Tab S 8.4 est la plus solide

[Vidéo] La tablette Galaxy Tab S de Samsung est la grande gagnante du crash-test organisé par la société d’assurances spécialisée sur les biens électroniques SquareTrade.

Au même titre que l’on fait des crash-tests pour les voitures, la société d’assurances spécialisée sur les biens électroniques SquareTrade a décidé d’en faire de même avec les tablettes tactiles. Une note de 1 à 10 est attribuée sur la base de leur résistance aux accidents, le design des façades avant et arrière, les matériaux et la construction, la taille, le poids, le quotient de friction, la résistance à l’eau et la capacité de prise en main. Plus le terminal accumule des points, plus son risque de casse est élevé. Il en ressort le SquareTrade Breakbility Test 2014.

Parmi une sélection de 10 tablettes actuelles du marché, la Galaxy Tab S de Samsung sort gagnant de ce test en présentant une note moyenne de 3,3. Elle s’est particulièrement bien comportée en situation de chute et en immersion. L’Asus Memo Pad 7 suit, également avec un fort niveau de résistance. Viennent d’ensuite six tablettes, les Sony Xperia Z3, iPad Air 2 et Mini 3, Nexus 9, Samsung Note Pro 12.2 et Galaxy tab S 10.5, qui sont dans la moyenne. Les Microsoft Surface Pro 3 et TMAX 9 HD sont par contre considérées comme très fragiles.

D’une manière générale, le crash-test de SquareTrade révèle que les grandes tablettes sont plus fragiles que les petites.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentConsommation réduite pour la nouvelle Citroën C4
Article suivantHyundai reste encore discret sur son i20 Coupé

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here