Star Citizen : il faudra beaucoup de place pour jouer !

Il faudra beaucoup de place sur son disque dur pour jouer au très attendu Star Citizen, son client pèsera dans les 100 Go, un record en la matière.

Le très attendu Star Citizen, un jeu solo et multijoueur à la croisée du MMO, du jeu de tir à la première personne, de simulation de combat spatial et de gestion est attendu pour 2016.

Alors qu’il fait déjà partie du livre Guiness World Record de 2015 au titre de « plus gros projet de financement participatif », il pourrait également y apparaitre pour la taille de son client. En effet, selon qu’affirme Jeremy Masker, l’un des Game Director, on apprend que le client du jeu pourrait atteindre les 100 Go, soit par exemple le double d’un jeu comme GTA 5.

La gloutonnerie de Star Citizen ne s’arrêtera pas là vu que les patchs sont annoncés entre 2 et 20 Go !

La question que l’on se pose est bien évidemment de savoir pourquoi ce jeu a besoin d’autant de place.

Pour commencer, Star Citizen sera immensément grand, avec une grande quantité de galaxies à découvrir et de très nombreuses bases spatiales à visiter. De plus, le jeu se targue de proposer des images « à couper le souffle », on évoque des textures ultras détaillées et complexes en 8K, soit du 7 680 par 4 320 pixels !

Il est à préciser que le moteur graphique de Star Citizen est CryEngine, le même moteur qui anime des jeux tels que la trilogie Crysis ou encore Ryse : Son of Rome et ArcheAge.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle annonce la fermeture du répertoire open source Google Code
Article suivantSpotify : deux milliards de dollars pour les chanteurs

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here