Surnaturel R500 : le rappeur Rohff lance un smartphone au nom de son prochain album

C’est avec le fabricant Danew que le rappeur Rohff s’est associé pour lancer le Surnaturel R500, un smartphone qui est baptisé du même nom que son prochain album.

La démarche du rappeur français Rohff est pour le moins originale. Celui qui a déjà vendu plus d’un million d’albums compte en effet lancer son propre smartphone.

Pour réaliser son idée, le rappeur s’est associé à la petite entreprise marque française d’électronique Danew pour concevoir le Surnaturel R500, un smartphone qui aborde le logo du chanteur et porte le nom de son prochain album.

Alors que le rappeur américain Dr. Dre a lancé sa propre marque de casque, Beats, la démarche de Rohff n’est pas novatrice que cela.

Un Surnaturel R500 intéressant

Le smartphone Surnaturel R500 fonctionnera sous Android. Il sera équipé d’un écran HD de 5 pouces, d’un processeur cadencé à 1,5 GHz et d’un espace de stockage de 32 Go. Les coloris disponibles seront le noir, le blanc et l’or.

Rohff oblige, des fonds d’écran du rappeur seront proposés, ainsi qu’une application qui permettra de réaliser des selfies customisés avec la présence de l’artiste un morceau inédit sera également proposé.

Question prix, il est annoncé à 299 euros pour des ventes qui débuteront au début du mois de décembre.

Le rappeur avoue qu’il espère que 20 00′ exemplaires de son smartphone Surnaturel R500 soient écoulés. D’autres appareils devraient suivre vu que le partenariat avec Danew a été signé pour cinq ans.

Que pensez-vous d’un rappeur qui propose son propre smartphone ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMission Rosetta : 1 chance sur 2 de reprendre contact avec Philae
Article suivantNotre vie sexuelle subit elle aussi le réchauffement climatique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here