Tablettes numériques : s’agirait-il d’un phénomène éphémère ?

Alors que le monde entier surf sur la vague des tablettes numériques, est-ce qu’il ne s’agirait pas seulement d’un phénomène éphémère ? C’est en tout cas ce qu’affirme Thorsten Heins, le patron de BlackBerry.

Alors que ce sont des millions de tablettes numériques qui sont actuellement vendues à travers le monde, par exemple 20 millions rien que par Apple au premier trimestre, Thorsten Heins n’a pas hésité à déclarer que : « Dans cinq ans, je ne pense pas qu’il existera plus de bonne raison d’avoir une tablette ».

Cette déclaration a bien évidement déclenché une vague de moquerie générale, surtout que Gartner prévoit un doublement des ventes de tablettes dans les cinq à venir, en opposition totale avec la prédiction du patron de BlackBerry.

En analysant la déclaration de Thorsten Heins, il ne prédit pas en réalité la disparition des tablettes numériques en tant que telle, mais son remplacement par autre chose, un nouveau produit sans qu’il précise véritablement lequel, juste en évoquant par exemple des smartphones toujours plus puissants capables de se connecter à des écrans plus grands selon les besoins, ce qui rendrait les ordinateurs et tablettes caduques.

Alors que nous réserve l’avenir technologique ? Un monde sans tablette ? Vous y croyez ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple vs Samsung : retrouvailles en novembre devant les tribunaux
Article suivantiOS 7 : vers un changement de fusil d’épaule ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here