Télescope spatial IRIS : gros plan sur une tempête solaire

Le 9 mai dernier, le télescope spatial IRIS a réussi à filmer, pour la première fois, une tempête solaire géante avec des jets de matière variant de 5 à 7 fois la taille de notre Terre.

Alors que le télescope Interface Region Imaging Spectrograph (IRIS) a été lancé par la NASA en juin 2013, il n’avait jusqu’alors jamais réussi à filmer de très puissantes éjections de masse coronale (CME). Pour y parvenir, IRIS doit en effet être positionné au moins 24 heures à l’avance.

Comme l’explique Bart De Pontieu, de l’équipe chargée du télescope, « Nous nous concentrons sur les régions actives dans l’attente et l’espoir de pouvoir voir un jet ou une CME ».

C’est le 9 mai que cette première a eu lieu, qu’ISIS a pu observer en gros plan une tempête solaire géante grâce à ses capteurs inégalés en ultraviolet. C’est très enthousiaste que l’équipe du télescope présente la vidéo de jets de matière aux dimensions faisant cinq à sept fois la taille de la Terre !

Éjectées à plus de 2 millions de km/h, ces particules solaires finissent par atteindre la Terre et peuvent parfois provoquer des perturbations sur les satellites, donc engendre des dysfonctionnements au niveau des GPS et des communications.

L'éjection de masse coronale du 9 mai. Nasa
L’éjection de masse coronale du 9 mai. Nasa

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité