The Internet’s Own Boy : un documentaire sur la vie d’Aaron Swartz

Surdoué, génie, hacker, activiste, criminel, Aaron Swartz a été le fondateur de Reddit.com. Un documentaire de TakePart relate l’itinéraire de cet enfant du Net.

Si le film montre Aaron Swart en train de lire un livre à voix haute, en butant sur quelques mots, alors qu’il n’était âgé que de 3 ans, ce documentaire de TakePart revient sur l’itinéraire de celui qui a souvent été traité de surdoué, de génie, de hacker, d’activiste ou encore de criminel.

C’est ainsi qu’on découvre qu’il a créé un précurseur de Wikipédia sur l’ordinateur familial alors qu’il n’était âgé que de 12 ans, qu’il a fait partie de l’équipe qui fonda la technologie RSS alors qu’il n’avait que 14 ans, ou encore qu’il entre à la prestigieuse université américaine de Stanford à l’âge de 16 ans.

Déçu de s’être retrouvé « dans un programme de baby-sitting pour surdoués », il quitte l’université pour fonder sa propre société, une entreprise qu’il va ensuite fusionner avec un petit projet collaboratif pour prendre de l’ampleur et devenir Reddit.com. Devenue une gigantesque plateforme de discussions, son entreprise est rachetée par le groupe Conde Nast, ce qui Aaron Swartz millionnaire.

Alors que le monde de l’entreprise et de l’argent ne lui convient pas, Aaron Swartz décide de laisser tomber le travail pour se consacrer à des projets plus politiques : combattre pour les libertés numériques. C’est ainsi qu’il milite contre la loi SOPA aux États-Unis qu’il rédige un manifeste pour l’ouverture de l’accès aux données, mais participe aussi à des manifestations et à des shows télévisés purs défendre ses idées.

Après avoir caché un ordinateur dans un placard du Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour télécharger l’intégralité de la base de données de Jstor qui devait être accessible librement par tout le monde, on ne sait pas exactement ce qu’il voulait en faire. Profondément traumatisé par la procédure judiciaire, Aaron Swartz se suicide avant son procès emportant avec lui ses grandes idées.

Que cela soit pour le père d’Aaron ou son avocat, nombreux sont persuadé que le jeune homme a servi de bouc émissaire au procureur, ce qui explique l’acharnement dont il a été la victime.

Le documentaire « The Internet’s Own Boy » est donc très complet même s’il n’est gratuitement disponible qu’aux États-Unis via les principales plateformes de diffusion (Vimeo, iTunes …). Heureusement, il est également illégalement disponible sur BitTorrent au reste du monde, une chose pratique qui aurait certainement plu à Aaron Swartz.

Affiche de « The Internet's Own Boy », le documentaire consacré à Aaron Swartz.
Affiche de « The Internet’s Own Boy », le documentaire consacré à Aaron Swartz.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 8 se dévoile sur un « faux » iPhone 6
Article suivantInternet libre : Google en visite officielle à Cuba

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here