Twitter : la censure turque booste son utilisation

Alors que l’utilisation de Twitter a été interdite en Turquie depuis presque une semaine, les internautes contournent massivement le blocage pour l’utiliser de plus bel.

C’est le 20 mars dernier que le gouvernement turc a officiellement décidé de bloquer Twitter en Turquie. Cela fait donc cinq jours que l’accès normal au site de micro-blogging est bloqué pour tous ses utilisateurs. Cette décision purement politique a été prise suite à la diffusion sur le réseau social de conversations téléphoniques compromettante du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Si ce blocage avait dû calmer la communauté au sujet des dissensions qui existent en Turquie, le résultat de cette censure est un boost des tweets. Selon l’agence médias sociaux We are social, le nombre de tweets émanant du pays a augmenté de 138% depuis la mise en place du blocage !

Dans les faits, plutôt que de se laisser simplement censurer, les internautes turcs ont massivement contourné l’interdiction au moyen de réseaux permettant la navigation anonyme. C’est par exemple en utilisant le réseau TOR, qui a enregistré une augmentation du nombre de ses utilisateurs de 25 000 à 41 000 en quelques jours, que les Turcs sont plus actifs que jamais sur Twitter.

Ce phénomène ne semble pas devoir se calmer vu que, selon le magazine en ligne Motherboard, les internautes turcs se tournent de plus en plus vers ces solutions de surf anonyme qui enregistrent une croissance de leurs utilisateurs de 64% par jour !

Alors que cette mesure de censure instaurée par les politiques visait à faire taire la population, c’est donc tout le contraire qui s’est produit.

Au sujet de cette décision de bloquer Twitter, il faut bien évidemment rappeler que la communauté internationale dénonce cette censure, que cela soit l’Union européenne ou les États-Unis qui entravent la liberté d’expression. C’est dans ce sens que Marie Harf, la porte-parole du département d’État américain, a qualifié de « très intéressant » le fait que les internautes turcs profitent de la répression de leur liberté d’expression pour plus d’exprimés.

En Turquie, Twitter davantage utilisé depuis son blocage
En Turquie, Twitter davantage utilisé depuis son blocage

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne messagerie instantanée sans internet ça existe : FireChat
Article suivantTwitter, Facebook et Google+ : attaque en justice au sujet des données personnelles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here