Twitter : l’omniprésence des robots

Alors que Twitter annonce 271 millions de comptes actifs, le réseau social révèle également que 8,5% de ces comptes seraient en réalité des robots.

Hormis le fait de présenter des résultats financiers, les rapports trimestriels peuvent également être de véritables mines d’informations. C’est ce qu’a découvert le site Quartz dans le dernier rapport trimestriel de Twitter.

Caché dans le document, le site a en effet découvert que Twitter revendique désormais quelque 271 millions de comptes actifs, mais aussi que 8,5% de ces comptes seraient en réalité des robots. C’est en constatant que ces comptes ne font que « des mises à jour régulières sans la moindre action additionnelle d’utilisateur discernable » que le réseau social arrive à cette conclusion.

Cette annonce signifie donc que 23 millions de comptes sont en réalité des robots, des robots qui sont à l’origine du spam publicitaire, mais qu’une partie d’entre eux sont des comptes automatiques humoristiques ou informatifs.

Alors que la transparence est devenue primordiale pour les réseaux sociaux, Twitter a intérêt à jouer cette carte, vis-à-vis de ses utilisateurs, mais aussi pour ses annonceurs.

Twitter : près de 10% des comptes actifs sont des robots
Twitter : près de 10% des comptes actifs sont des robots

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEntreprises : iOS perd du terrain face à Android
Article suivantWindows 7 : déjà se préparer à la fin de son support

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here