Twitter : plusieurs nouveautés en approche

Alors que le site de microblogging tente toujours de devenir bénéficiaire, Twitter compte sur l’innovation pour continuer à développer son nombre d’utilisateurs en vue de les monétiser. Pour ce faire, tout est misé sur l’innovation.

Les récents résultats trimestriels de Twitter n’étaient pas bons du point de vue des investisseurs, en deçà des attentes de la Bourse. Pour tenter de redonner confiance, le plus rapidement possible, aux investisseurs, le site de microblogging a décidé d’annoncer les nouveautés qui sont en approche.

Selon Nick Costolo, PDG de Twitter, les quelque 255 millions d’utilisateurs du service pourront par exemple bientôt chuchoter, c’est-à-dire s’adresser à une ou plusieurs personnes pour une conversation plus privée, en dehors des conversations publiques, mais sans que cela soit véritablement une conversation privée. L’idée serait simplement de pouvoir reprendre des conversations publiques d’une façon plus discrète.

Plutôt que de devoir se désabonner de certaines personne pour ne plus recevoir leurs tweets, Twitter compte également une nouvelle fonctionnalité, une option permettant simplement de décocher une case pour signifier que l’on veut mettre momentanément ce contact en sourdine.

Si aucune date d’arrivée n’est pour le moment communiquée au sujet de ces nouveautés, il est vraisemblable qu’elles seront d’abord testées auprès d’un panel de testeurs avant d’être déployées à plus large échelle.

Pour finir, il ne faut surtout pas oublier de souligner que certaines de ces nouvelles fonctionnalités ne sont pas sans rappeler ce que propose déjà Facebook, son grand rival…

Twitter : bientôt un mode chuchotement et un mode unfollow
Twitter : bientôt un mode chuchotement et un mode unfollow

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIntelligence artificielle : le signal d’alarme du monde scientifique
Article suivantLuxVue Technology : Apple met la main sur une société spécialisée dans les micro-LED

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here