Uber : sa valorisation explose à 17 milliards de dollars !

Grâce à une levée de fond de 1,2 milliard de dollars, la valorisation de la startup Uber explose à 17 milliards de dollars, quasiment autant que Twitter et ses 19 milliards de dollars, mais cela n’est que temporaire !

Créé en 2009 à San Francisco par deux entrepreneurs de la Silicon Valley, Travis Kalanick et Garrett Camp, Uber a le vent en poupe, surtout auprès des financiers. En réussissant à boucler un nouveau tour de table de 1,2 milliard de dollars auprès de fonds d’investissements, de fonds spéculatifs et de sociétés de capital-investissement, Uber est désormais valorisé à 17 milliards de dollars.

Un nouveau tour de table de 200 millions de dollars étant d’ores et déjà prévu, la valorisation d’Uber pourrait bien encore exploser une fois.

Comparativement parlant, la valorisation d’Uber est supérieure à celles des loueurs Hertz (12,4 milliards) ou Avis (6,3 milliards), est très proche des 19 milliards de dollars de Twitter. Comme l’explique Travis Kalanick, le directeur général d’Uber, « Nous nous développons vite ! ».

Alors qu’Uber ne précise pas son chiffre d’affaires, son patron indique seulement qu’il double tous les six mois, un signe que son service de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) fonctionne à merveille, bien évidemment pour le plus grand mécontentement des taxis.

Par ailleurs dans son blog, Uber estime que ce sont quelque 20 000 dans le monde qui sont créés tous les mois, une autre preuve de la réussite de ce concept.

Alors que les financiers voient dans Uber une possibilité de toucher le jackpot, cette outrageuse réussite pourrait se ternir prochainement. En effet, la réglementation des taxis étant très stricte dans de nombreux pays et ville, les ripostes pourraient fuser de partout. New York s’est par exemple longtemps opposé à son système de tarification qui n’utilise pas un compteur qui est obligatoire pour les taxis, alors que des recours sont en cours dans de nombreux pays européens. En France, par exemple, l’immatriculation de nouveaux véhicules pour du VTC a été bloquée.

Dès lors, est-ce que l’avenir d’Uber continuera-t-il à être aussi radieux que par le passé ? Ce n’est peut-être pas pour rien que la startup compte désormais se diversifier dans la logistique.

Uber, la start-up du VTC, pèse 17 milliards de dollars
Uber, la start-up du VTC, pèse 17 milliards de dollars

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPepper : Aldebaran Robotics mis à l'honneur par Softbank
Article suivantIntelligence artificielle « presque » humaine : un ordinateur réussit le test de Turing

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here