Un ancien directeur de Hyundai pilotera les voitures autonomes de Google

Afin de diriger son programme de voiture autonome, Google annonce l’engagement de John Krafcik. Il est un ancien directeur de Hyundai.

À l’heure actuelle, le programme de voiture autonome de Google fait toujours partie du laboratoire Google. Cela pourrait prochainement changer en raison de l’avènement d’Alphabet, la nouvelle entité qui va servir de maison-mère de toutes les activités du groupe, mais surtout à la nomination d’un nouveau patron.

Alors que Chris Urmson dirigeait le projet depuis sept ans, il sera désormais chapeauté par John Krafcik, un ancien directeur de Hyundai qui a fonctionné en tant que directeur général pour l’Amérique, avant de présider le comparateur de prix Truecar.

La nomination de John Krafcik confirme tout le séreux que Google accorde à ce projet vu qu’il s’agit de quelqu’un qui travaille depuis 30 ans dans l’industrie automobile.

« Les voitures autonomes pourraient sauver des milliers de vies, donner aux gens une plus grande mobilité et nous libérer de la frustration de devoir conduire », a déclaré John Krafcik. « Il s’agit d’une excellente opportunité d’aider Google à développer l’énorme potentiel des voitures autonomes. J’ai hâte de commencer », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Il est à noter que Google précise que Chris Urmson continuera à diriger le programme, mais seulement les aspects techniques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce que cette veste est en cuir ou cette tomate est mûre ? Un scanner de poche vous le dira !
Article suivantPluton : une diversité des reliefs qui étonne les scientifiques

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here