Un emprunt de 10,75 milliards de dollars pour Microsoft

Par le biais d’un emprunt obligataire, Microsoft cherche à obtenir 10,75 milliards de dollars.

C’est pour pouvoir financer ses dépenses courantes, notamment ses investissements en capital, ses programmes de rachats d’actions, ses acquisitions et le remboursement de dettes existantes que Microsoft a annoncé lundi le lancement d’un emprunt obligataire d’un montant de 10,75 milliards de dollars.

D’après le quotidien britannique Financial Times, il s’agit de la plus importante émission obligataire de l’année jusqu’à ce jour. De plus, il s’agit également de la plus grosse offre en bons d’entreprises à 40 ans aux États-Unis.

En effet, l’emprunt de Microsoft prévoit que la maturité des six tranches de titres proposée s’échelonne de 5 à 40 ans, cette dernière étant une durée inédite pour une obligation dans l’histoire de l’entreprise californienne.

Dans une conjoncture de crédit très bon marché, entretenu par la Banque centrale américaine qui maintient ses taux directeurs proches de zéro depuis 2008, les emprunts à très longue durée, qui rapportent plus, ont souvent la cote auprès des investisseurs institutionnels.

Il faut encore faire remarquer que la dernière levée de fonds de Microsoft remontait à décembre 2013. Il s’agissait d’un emprunté de quelque 8 milliards de dollars sur les marchés financiers.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce que The Pirate Bay est mort en France ? Pas encore
Article suivantJapon : les lycéennes sont accros à leur sacro-saint smartphone

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here