Une fusée expérimentale s’écrase en Russie

C’est par une source anonyme que l’on apprend qu’une fusée expérimentale s’est écrasée à 900 km au nord de Moscou – Russie, à quelques kilomètres du cosmodrome de Plessetsk.

C’est ce mercredi 22 avril, dans la région d’Arkhanguelsk située à 900 km au nord de Moscou, qu’une fusée expérimentale russe s’est écrasée. Cette information a été confirmée par une source anonyme.

Par ce biais, on sait que c’est une entreprise militaro-industrielle russe qui menait des tests. Il s’agirait d’une fusée expérimentale à propulsion solide. L’engin pesant 9,6 tonnes aurait dévié de sa trajectoire quelques secondes après son lancement avant de s’écraser à 7 km du cosmodrome de Plessetsk, dans une zone inhabitée.

« L’accident ne présente aucune menace pour les habitants ni pour l’environnement. La fusée ne contenait pas de substances ou de matériaux dangereux », a indiqué un porte-parole du Centre national de gestion des crises.

En raison du secret qui entoure ce lancement, on ne sait pas s’il s’agit d’un module spatial ou d’un missile balistique.

Alors que les lanceurs spatiaux russes montrent quelques signes de faiblesses depuis plusieurs mois, Vladimir Poutine a lancé un vaste programme de modernisation et de développement spatial. Il est possible que ce lancement en fasse partie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHubble : retour sur 25 ans d’observation
Article suivantWindows 10 : disponibilité de la build 10061

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here