Une pile à hydrogène qui donne une semaine d’autonomie à l’iPhone 6

Bénéficier d’une semaine d’autonomie avec un iPhone 6 est possible, grâce à une pile à hydrogène.

Est-ce que les iPhone d’Apple auront un jour une autonomie d’une semaine ? C’est en fait déjà le cas grâce à un prototype conçu par l’entreprise britannique Intelligent Energy.

Pour parvenir à cette autonomie hors du commun, une pile à combustible a simplement été intégrée dans un iPhone 6, moyennant quelques petites modifications du design, comme l’ajout de fentes pour laisser sortir la vapeur.

Le résultat est spectaculaire vu que l’ajout de la pile à hydrogène donne une semaine d’autonomie au smartphone, alors que certains utilisateurs doivent parfois le recharger plusieurs fois par jour.

La technologie de la pile à hydrogène pourrait donc être une solution pour augmenter l’autonomie de nos appareils mobiles. Pourtant, cette technologie n’est pas nouvelle, mais elle n’a pas pour autant encore véritablement percé.

La démonstration de l’entreprise Intelligent Energy pourrait être le coup de pouce qui pourrait permettre de faire décoller cette technologie, de séduire les fabricants, mais aussi les clients.

Même si rien n’est dit officiellement, The Telegraph suggère clairement qu’Intelligent Energy et Apple collaborent étroitement sur cette technologie. Cela signifie qu’il ne s’agit pas seulement d’un coup de pub, mais bel et bien d’une voie de recherche et de développement.

« Notre point de vue est que nous sommes à une paire d’années d’un lancement, mais tout dépend vraiment de la rapidité avec laquelle notre partenaire voudra appuyer sur le bouton pour l’enclencher », a déclaré Henri Winand, le directeur général d’Intelligent Energy. Ce qui signifie que cela dépendrait du feu vert d’Apple…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRovio : 20 niveaux supplémentaires pour « Angry Birds 2 »
Article suivantWeekend gratuit pour « Mount & Blade 2 : Bannerlord » et « Company of Heroes 2 : The British Forces »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here