Une vaste escroquerie utilise Apple Pay

D’après le Wall Street Journal, le service Apple Pay a servi à une série de vastes escroqueries liées au vol de données bancaires.

Le quotidien économique Wall Street Journal a rapporté que le système de paiements électroniques Apple Pay a servi dans le cadre d’une série d’escroqueries liées à des vols de données bancaires.

Ces escroqueries ne remettent pas en question la sécurité du service Apple Pay. Celui-ci n’a pas été piraté.

En fait, les escrocs ont utilisé la facilité avec laquelle certaines banques autorisent l’utilisation de données de leurs clients sur le système de paiement d’Apple.

Selon The Guardian, qui a été le premier à rapporter cette vaste escroquerie, dans 80% des cas, ce sont les propres boutiques d’Apple qui ont été victime des fraudeurs. Il faut dire que les produits Apple valent nettement plus que ce que les autres boutiques utilisant Apple Pay proposent, ce qui rend nettement plus rentable de cibler des Apple Store.

Il est à préciser que les données bancaires utilisées dans ces vastes escroqueries ont été volées lors des récents piratages massifs des grandes chaînes américaines, typiquement Home Depot et Target.

Le Wall Street Journal mentionne également que plusieurs banques concernées par cette escroquerie ont déjà modifié leur procédure de sécurité.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité