Une vidéo qui montre le rayonnement de la radioactivité

La radioactivité est un rayonnement qui est normalement invisible. Une expérience permet de mettre en évidence leur existence comme le prouve une vidéo.

La radioactivité est un phénomène au cours duquel des noyaux d’atomes instables se désintègrent pour devenir un autre élément lors d’une réaction qui produit de l’énergie sous forme de rayonnements ou radiations. Normalement, ces rayonnements sont invisibles à l’œil nu.

Une vidéo démontre qu’il est pourtant possible de voir ce rayonnement, cette radioactivité. Pour ce faire, la séquence filme ce qui se passe dans une chambre à brouillard où de l’alcool est soumis à des gradients de température. Alors que la majeure partie de ces vapeurs d’alcool se condensent sur les parois du récipient, une proportion reste à l’état gazeux grâce à un réfrigérant qui permet d’abaisser la température jusqu’à -40°C. Il en résulte un volume sursaturé en vapeurs refroidies particulièrement instables.

De fait, lorsqu’une particule pénètre dans la chambre à brouillard, elle percute les atomes d’alcool et les ionise en leur arrachant des charges, ce qui permet de visualiser les trajectoires des particules vu que ces ions nouvellement formés deviennent des noyaux de condensation de la vapeur d’alcool et un petit nuage se forme autour d’eux.

Par le biais de ce processus de condensation, il est dès lors possible de suivre la trajectoire des particules.

Pour le besoin de la vidéo, son auteur a placé un petit morceau de minerai d’uranium dans la chambre à brouillard. Les trajectoires que l’on observe sont donc celles de la radioactivité qui s’échappe de ce métal lourd.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSarah Brightman : 65 millions de dollars pour chanter depuis l’ISS
Article suivantLes tout nouveaux détails de la LG G4 : un mélange de G Flex 2 et de la G3

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here