[Vidéo] Galaxy S5 : les atouts du dernier smartphone Samsung

Lundi 24 février 2014, 20 heures, Samsung commence la présentation de son nouveau Galaxy S5. Quels sont les atouts du nouveau fleuron de la marque sud-coréenne ?

Lundi soir, lors Mobile World Congress 2014 de Barcelone, Samsung a présenté à la presse son nouveau fleuron : le Galaxy S5. Bien évidemment plus rapides et plus puissants que son prédécesseur, le Galaxy S4, quels sont les atouts de ce nouveau smartphone ?

Qui n’a jamais eu de soucis de smartphone avec la pluie, à la plage ou au bord de la piscine ? En étant résistant à l’eau et à la poussière, le Galaxy S5 va grandement simplifier la vie des utilisateurs. Mais attention, il n’est tout de même pas étanche au point de l’immerger.

En proposant un mode « Survie », le Galaxy S5 est désormais capable de se mettre dans un mode d’ultra économie d’énergie en coupant les communications, baissant la luminosité de l’écran ou même de le passer dans un affichage noir et blanc pour faire durer une charge jusqu’à 24 heures de plus.

Grâce au lecteur d’empreintes digitales, l’utilisateur peut déverrouiller son appareil ou s’authentifier sur certains services, PayPal par exemple.

Les sportifs seront certainement heureux de découvrir que le Galaxy S5 est désormais capable de mesurer le pouls grâce à un capteur et à une application dédiée.

Pour finir, le Galaxy S5 abandonne son dos lisse au profit d’un design structuré certainement plus agréable à manipuler.

Au niveau de l’utilisation du Galaxy S5, il faudra patienter jusqu’aux premiers tests pour avoir un avis objectif sur que le nouveau fleuron de Samsung a dans le ventre.

TOP révolutions du Samsung Galaxy S5 !
TOP révolutions du Samsung Galaxy S5 !


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent[Vidéo] Lune : il est témoin du crash d’un astéroïde
Article suivantKazam : deux smartphones octo-core présentés lors du MWC

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here