WhatsApp est la cause de 40% des divorces en Italie

L’Italie peut avoir la réputation d’être le pays des amoureux, cela n’empêche pas que 40% des divorces ont pour motif WhatsApp.

Connue en tant que pas des amoureux, les Italiens sont bien évidemment adeptes des pratiques extra-conjugales. Le petit hic est que les réseaux sociaux sont désormais là, de véritables gâches plaisir. En effet, comme le précise l’association italienne des avocats matrimoniaux, 40% des divorces prononcés dans la péninsule ont pour motif WhatsApp.

Alors que les SMS n’étaient déjà pas forcément très discrets, la situation a nettement empiré avec WhatsApp qui a encouragé les amants latins à partager plus que de simples textes, des photos et vidéos de leurs ébats, des contenus qui deviennent de la véritable dynamite s’ils tombent entre de mauvaises mains.

La problématique s’est même encore aggravée maintenant que WhatsApp a ajouté une nouvelle fonctionnalité pour signaler si un message a bien été reçu par son destinataire, cela fait autant de preuves d’adultère supplémentaires.

C’est ainsi que Gian Ettore Gassani, président de l’association italienne des avocats matrimoniaux, engage tous les Italiens à « être prudent », car il est devenu très (trop) facile de trahir avec WhatsApp, tout comme l’application est une arme à double tranchant qui « soulève de la méfiance dans les couples ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRosetta : les ratés de l’atterrissage de Philae
Article suivantLes jeux vidéo ne rendent pas plus violent

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. De toute façon il n’y a pas qu’en Italie où les hommes sont infidèles.
    Et whatsApp est + ou – une autre forme de source de trahison, donc si on se réfère aux précédentes causes de divorce, cette application n’est qu’encore un autre prétexte de pouvoir trahir dans cette nouvelle ère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here