WhatsApp : jusqu’à 200 000 utilisateurs touchés par une cyberattaque

Jusqu’à 200 000 utilisateurs du service de messagerie WhatsApp pourraient avoir été touchés par une cyberattaque permettant aux pirates de compromettre les données personnelles en utilisant simplement son numéro de téléphone.

Selon Checkpoint, une vulnérabilité dans la version web du service de messagerie WhatsApp aurait exposé jusqu’à 200 000 utilisateurs à une cyberattaque permettant aux pirates de compromettre les données personnelles. Pour cette attaque, les pirates ont simplement envoyé une vCard infectée à des numéros de téléphone au hasard.

Checkpoint précise que la faille dans la version web de WhatsApp pouvait être facilement exploitée par des personnes malveillantes, « sans aucun outil » spécifique.

Signalée à WhatsApp le 21 août dernier, la faille a été corrigée le 27 août. Ce n’est que maintenant que Checkpoint annonce sa découverte.

« Heureusement, WhatsApp a réagi rapidement et de manière responsable en déployant rapidement un correctif contre l’exploitation de cette faille dans le client web », écrit Oded Vanunu, gestionnaire de groupe de recherche de sécurité chez Checkpoint.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentToyota, le MIT et l’Université de Stanford s’allient dans la recherche sur l’intelligence artificielle
Article suivantMinecraft Pocket Edition 0.12 : la version mobile se rapproche des versions desktop et console

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here