WhatsApp : aucune tentative de reprise de la part de Google

Alors qu’on pourrait s’imaginer que Facebook a racheté WhatsApp au nez et à la barbe de Google, le géant du net nie toute intention de reprise du service de messagerie.

Selon deux sources interrogées par Fortune, Facebook aurait mis la main au portemonnaie pour rafler WhatsApp avant que Google le fasse. Face à ces rumeurs, Sundar Pichai, vice-président de Google, dément catégoriquement toute intention de rachat et affirme même qu’aucune discussion n’a eu lui dans ce sens.

Pourtant, à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Sundar Pichai reconnait bel et bien que des rencontres de haut niveau ont eu lieu entre Google et WhatsApp, des discussions ayant pour but un renforcement des relations entre les deux entités.

Par la même occasion, le vice-président de Google nie également une autre rumeur, celle qui évoque que Larry Page, le PDG de Google, aurait rencontré la direction de WhatsApp pour faire blocage au rachat par Facebook.

Racheter WhatsApp ? Google ne l’a jamais envisagé
Racheter WhatsApp ? Google ne l’a jamais envisagé

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPublicité : le marché mobile va doubler cette année
Article suivant19,99€ vs 19,98€ : la guerre des prix du triple play

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here