Windows 10 : Microsoft veut encore plus bloquer Chrome et Firefox

La mise à jour vers Windows 10 a déjà créé la polémique avec la perte du navigateur par défaut au profit de Microsoft Edge. Dans sa lutte contre Chrome et Firefox, Microsoft compte bien ajouter un blocage de plus.

Le lancement de Windows 10 est l’occasion pour Microsoft de faire oublier Internet Explorer vu que le nouveau système d’exploitation arrive avec le navigateur Microsoft Edge. Le but pour la firme de Redmond est bien évidemment que ce nouveau navigateur soit utilisé.

Pour séduire les internautes, l’approche peut être loyale en laissant à l’utilisateur l’opportunité de comparer les différents navigateurs afin qu’il fasse son propre choix, selon ses propres expériences, son propre ressenti.

L’autre voie pour promouvoir quelque chose est plutôt déloyale et c’est l’option que semple privilégier Microsoft.

Concrètement, peu importe que le navigateur par défaut sur votre Windows 7/8 soit Chrome ou Firefox, le processus de mise à jour vers Windows 10 va modifier ce choix pour qu’il devienne Microsoft Edge.

La Fondation Mozilla a bien tenté de dénoncer cet état de fait, une accusation à laquelle Microsoft répond que l’utilisateur de Windows 10 a toujours la possibilité de modifier, à son envie et quand il le veut, le navigateur par défaut qu’il veut utiliser.

Il est vrai qu’en allant dans « Paramètres », « Applications par défaut », il est possible de choisir son navigateur par défaut.

La build 10568 va en rajouter une couche

Pour Microsoft qui voyait les parts de marché de son navigateur Internet Explorer d’éroder à vitesses grand V face à Chrome de Google, il n’est pas question de laisser le champ libre aux navigateurs concurrents sur son nouveau système d’exploitation, ce qui explique la « perte » du navigateur par défaut lors de la mise à jour vers Windows 10, quelque part une manœuvre compréhensible.

Mais avec la build 10568, Microsoft compte aller encore plus loin.

En effet, avec cette version qui est pour le moment au stade de version bêta, le fait d’aller dans « Paramètres », « Applications par défaut » et de vouloir choisir autre chose que Microsoft Edge, un pop-up va s’afficher pour mettre en avant les qualités du navigateur de Microsoft, avec un message articulé autour du slogan : « Avant de changer le navigateur par défaut, regardez ce que vous pouvez faire dans une application construite juste pour Windows 10 ».

Il n’est vraiment pas certain que les concurrents de Microsoft vont apprécier ce comportement anticoncurrentiel supplémentaire.

Est-ce que Microsoft va trop loin ? Peut-être… Même certainement. Car si un internaute a fait un choix, Microsoft devrait respecter ce choix.

À ce sujet, il est bon de rappeler que Microsoft avait été condamnée à afficher pendant 5 ans un écran de sélection des navigateurs justement pour avoir eu un comportement anticoncurrentiel avec Internet Explorer. En sera-t-il de même avec Microsoft Edge ? Il est certain que ni Mozilla, ni Chrome, ne vont se laisser faire sans réagir.

Mais patience, la build 10568 n’est qu’une version bêta pour le moment. Il faut encore attendre pour voir si ce blocage supplémentaire de Chrome et Firefox sera déployé en version finale.

Microsoft Edge, Chrome, Firefox, Opera, ou autres : comment choisir : est-ce que Microsoft devrait reproposer l’écran de sélection d’un navigateur par défaut ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Google Play Store adopte l’authentification par empreintes digitales
Article suivantFacebook : comment éviter que tout le monde puisse lire ce qu’on publie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here