WiPower : de la recharge sans fil qui traverse les coques en métal

Les coques en métal ne sont plus un frein à la recharge sans fil vu que Qualcomm annonce WiPower.

Bien que la recharge sans fil arrive progressivement sur les smartphones haut de gamme, sa mise en œuvre est fortement limitée par la présence de coques en métal sur certains appareils. Ce problème n’est est fait plus un problème.

Qualcomm annonce en effet WiPower, une technologie de recharge sans fil qui n’est pas entravée par la présence d’une coque en métal. Alors que les technologies actuelles pouvaient déjà tolérer la présence de métal dans le champ de recharge, par exemple des clés, la solution de Qualcomm ouvre donc de nouvelles possibilités.

Dans l’attente de découvrir les premiers appareils qui seront équipés de WiPower, il faut souligner que cette technologie est compatible avec le standard Rezence qui ambitionne de faire la synthèse des technologies proposées par les consortiums A4WP et PMA.

Dès à présent, les fabricants n’ont donc plus d’excuse pour ne pas proposer de la recharge sans fil pour leurs nouveaux smartphones.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentFacebook : la CNIL allemande demande l’autorisation des pseudonymes
Article suivantAmazon plaide pour une zone aérienne dédiée aux drones de livraison

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here