Wire : des anciens de Skype à l’assaut de Skype !

Wire ne pourrait être qu’une application de messagerie instantanée de plus. Le fait qu’elle soit créée par des anciens de Skype lui donne un petit gout de revanche.

Wire est une start-up fondée par Jonathan Christensen. Pour ceux qui s’en rappellent peut-être, Jonathan Christensen a été le vice-président de Skype jusqu’à son rachat par Microsoft en 2011. C’est à la suite de ce rachat que Wire a justement été créé.

Jonathan Christensen n’est pas seul dans l’aventure Wire. Il peut en effet compter le soutien d’un investisseur majeur du secteur : Janus Friis. Janus Friis est le cofondateur de l’application P2P Kazaa et de… Skype.

Wire compte proposer son application de messagerie instantanée éponyme. Son but est bien évidemment de se faire une place sur ce marché face aux géants déjà présents, mais, vu le passé de Jonathan Christensen et de Janus Friis, surtout venir bousculer Skype.

Pour parvenir à bousculer Skype, Wire a tout misé sur des fonctionnalités « best of » du moment dans le secteur de la messagerie instantanée. D’abord pensée pour le mobile, elle est disponible pour Android et iOS. Une version pour OS X est également disponible alors qu’une version HTML5 est en préparation.

Justement, au niveau des fonctionnalités, Wire permet d’envoyer du texte ou des messages, de gérer les appels audio, d’offrir la possibilité de synchroniser les messages dans le but de récupérer son historique n’importe où. Pour se démarque de la concurrence, Wire joue la simplicité avec une interface épurée.

Les nostalgiques d’IRC seront certainement ravis d’apprendre que Wire propose un ping, une fonctionnalité qui permet d’attirer l’attention des autres utilisateurs.

Wire joue également la carte de sécurité en promettant un chiffrement de « bout en bout » et garantit un absolu respect des données personnelles de ses utilisateurs par le fait de son implantation en Suisse.

Wire étant un logiciel propriétaire, avec une implémentation des technologies de chiffrement et de sécurité inconnue, il est difficile de vérifier si les allégations faites sont véridiques.

Si Wire ne permet pas de faire des communications vidéo, les développeurs promettent déjà que cette fonctionnalité sera prochainement disponible.

Il est à souligner que Wire est entièrement gratuit à l’installation et à l’utilisation. Alors que le modèle économique de la société n’est pas encore clairement défini, les développeurs n’excluent pas de proposer des fonctionnalités payantes dans le but de monétiser son service.

Alors que Skype est le leader du marché, il n’est donc pour le moment pas certain que Wire puisse s’imposer. Mais c’est bien ce que l’on pensait au départ de David contre Goliath…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIl faudra montrer patte blanche pour acquérir la Ferrari FXX K
Article suivantBouygues Telecom annonce la BBox Miami pour le mois de janvier

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here