Xbox Music : fin de la gratuité

Dans un souci d’uniformiser son offre musicale, Microsoft annonce la fin de la gratuité de Xbox Music. Fin annoncée pour la version gratuite de Xbox Music de Microsoft

Lancé fin 2012, le service Xbox Music est disponible sur toutes les plateformes Microsoft, que cela soit sous Windows, Windows Phone ou Xbox. Alors que le service de streaming musical est disponible via un Xbox Music Pass à 9,99 euros par mois, il est également disponible dans une version gratuite accompagnée de publicité.

Cette version gratuite n’est accessible que pour les utilisateurs sous Windows, et pour autant qu’ils y accèdent à partir d’Internet Explorer. Cette gratuité va pourtant disparaitre, c’est ce que Microsoft vient d’annoncer.

C’est à partir du 1er décembre 2014 que Microsoft a décidé d’unifier son offre Xbox Music. À partir de cette date, son service de streaming musical ne sera disponible que moyennant un Xbox Music Pass à 9,99 euros par mois, après une période d’essai gratuite d’un mois.

Pour souscrire à cette période d’essai gratuite, il est bon de préciser qu’il faut fournir les informations d’une carte de crédit est que la reconduction de l’abonnement est automatique sauf annulation.

Dernier point important, Microsoft propose une FAQ (Foire Aux questions) sur son site pour répondre aux principales interrogations des utilisateurs. C’est de cette manière qu’on peut apprendre que les fonctionnalités de Xbox Music demeurent inchangées pour les abonnés, les achats effectués avant le restant accessible, tout comme les playlists et autres collections mises en place avec l’offre gratuite.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentObjets connectés : le CES Unveiled de Paris nous prépare au CES de Las Vegas
Article suivantArchos 50 Diamond : du haut de gamme à 199€
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here