Yahoo! : un brevet pour de la publicité ciblée dans les rues

La semaine dernière, Yahoo! a déposé un brevet pour des panneaux publicitaires intelligents capables d’afficher de la publicité ciblée dans les rues.

Lorsqu’on parle de publicité ciblée, on fait référence à Internet, aux encarts commerciaux qui sont affichés par les sites, des publicités qui reflètent nos habitudes de surf et les domaines qui nous intéressent. L’intention de Yahoo! est de transposer le même système dans la rue. La firme de Sunnyvale a déposé un brevet la semaine dernière pour un tel système.

Comme Yahoo! utilise la publicité ciblée pour tirer une bonne partie de ses recettes sur Internet, l’entreprise connait bien la question. Elle utilisera justement son savoir-faire pour amener la publicité dans les rues au travers de panneaux publicitaires intelligents. Pour déterminer ce que les gens disent et regardent, les panneaux seraient équipés de caméras, de micros et de capteurs pour analyser leur comportement. En fonction des données collectées, le panneau afficherait une publicité susceptible d’intéresser la personne qui se trouve devant.

« Certains mots-clés prononcés par le public pourraient être détectés afin de servir à afficher une publicité ciblée », c’est ce qu’explique l’entreprise californienne. Dans le brevet, il est aussi dit qu’« avec l’instrumentalisation croissante d’objets ordinaires en équipements intelligents, les sources de données et d’informations qui pourraient être utilisées sont virtuellement illimitées ». Il faut comprendre que Yahoo! compte aussi profiter de l’Internet des objets pour profiler précisément les passants dans la rue.

De la publicité ciblée dans les rues qui est impossible en France

L’idée des panneaux publicitaires intelligents de Yahoo! est peut-être bonne, mais pas pour la France. Un tel système y serait illégal, comme dans certains autres pays européens. En raison de la loi de 2010, « tout système de mesure automatique de l’audience d’un dispositif publicitaire ou d’analyse de la typologie ou du comportement des personnes passant à proximité d’un dispositif publicitaire doit être soumis à autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés ». En clair, la CNIL aurait son mot à dire en raison des lois sur la protection de la vie privée qui sont très strictes.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentMars : une tempête pourrait mettre en danger les engins de la NASA
Article suivantComment différencier un vrai iPhone 7 d’une copie chinoise ?
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Votre article parle de brevet déposé mais sur quoi car en France l’agglomération de diverses techniques existantes n est pas brevetable et bien d autres entreprises utilisent déjà la reconnaissance faciale
    Pourriez vous précisez les brevets et dans quels pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here