Accueil » Technologie » YouTube : 10 ans pour devenir incontournable et susciter une vive concurrence
YouTube fête ses 10 ans avec une concurrence de plus en plus vive

YouTube : 10 ans pour devenir incontournable et susciter une vive concurrence

En 10 ans d’existence, YouTube a su devenir un acteur incontournable d’internet, mais aussi à susciter une vive concurrence.

Entre le 23 avril 2005 et aujourd’hui, 10 ans se sont écoulés. Entre ces deux dates, YouTube est passé de l’état embryonnaire à celui d’incontournable d’internet.

C’est en effet le 23 avril 2005 que Jawed Karim, cofondateur du service, a publié la toute première vidéo sur YouTube. Il s’agissait d’une séquence de 18 secondes filmées lorsqu’il visitait le zoo de San Diego.

Si peu de monde a certainement parié sur cette plateforme à l’époque, le constat est que YouTube est aujourd’hui devenu un acteur incontournable d’internet avec des chiffres qui laissent songeur…

Dix ans après sa création, YouTube compte plus d’un milliard d’utilisateurs. La plateforme est présente dans 75 pays et est traduite dans 61 langues. Chaque minute, ce sont 300 heures de vidéos qui sont téléchargées sur le site. Chaque jour, ce sont des centaines de millions d’heures de vidéos qui sont regardées sur YouTube et qui génèrent des milliards de vues.

« Tout le monde sur la planète connaît YouTube, même ma mère », plaisantait Dan Rayburn, analyste chez Frost and Sullivan, qui tient un blogue sur les médias en streaming.
Racheté en 2006 par Google pour 1,6 milliard de dollars, la plateforme génère d’énormes revenus, mais son coût de fonctionnement est aussi très élevé. « Même aujourd’hui, Google ne veut pas dire si YouTube réalise des profits », fait remarquer Dan Rayburn. « 90% des analystes pensent que le site perd toujours de l’argent ».

« Les gens qui veulent regarder des vidéos plus haut de gamme, comme des films ou des émissions de télévision, vont sur Netflix, Hulu ou iTunes. YouTube peine à trouver son modèle de croissance financière. La plupart des contenus ne peuvent pas être monétisés », précise l’analyste.

YouTube est devenu incontournable et a donc suscité une certaine jalousie qui a motivé la concurrence. Ainsi, la plateforme vidéo de Google se retrouve désormais coincée entre Amazon, Hulu, Netflix ou HBO qui proposent des contenus payants haut de gamme, et Facebook qui s’est lancé dans le téléchargement gratuit de vidéos.

« YouTube doit décider ce qu’il veut devenir. Veulent-ils rester une plate-forme où tout le monde peut télécharger des contenus ? », s’interroge Dan Rayburn. Selon lui Google semble vouloir laisser YouTube tel qu’il est, en accord avec la philosophie du site lors de son lancement. « Je ne pense pas que Google veut monétiser tout cela. La volonté première de Google est d’aider le monde et de permettre à n’importe qui de télécharger ce qu’il veut. Google veut garder YouTube ouvert et gratuit ».

Pour finir, si nombreux sont ceux qui ont célébré le 10e anniversaire de YouTube ce jeudi, Google a pour sa part décidé de célébrer cet anniversaire le 10 mai, la date exacte où la plateforme est devenue publique.

Les vidéos les plus populaires sur YouTube

– Gangnam Style : le clip du chanteur sud-coréen Psy, dont les pas de danse sur un cheval imaginaire sont devenus un phénomène mondial, a été vu plus de 2,3 milliards de fois.

– Baby : la vidéo du jeune chanteur canadien Justin Bieber avec le rapper Ludacris a été visionnée 1,15 milliard de fois.

– Dark Horse : le clip de Katy Perry et Juicy J a été vu 917 millions de fois.

– Roar : clip de la même Katy Perry a généré 889 millions de clics.

– Party Rock Anthem : la vidéo du groupe de musique électronique LMFAO a été vue 856 millions de fois.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Taxer les vidéos consultées en France, c'est ce que veulent des députés avec la Taxe YouTube

Taxe YouTube : des députés veulent taxer les vidéos consultées en France

Trois députés PS ont déposé un amendement au projet de loi de Finances 2017 qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *