YouTube fourbit ses armes publicitaires pour le Super Bowl

Événement parmi les événements aux États-Unis, le Super Bowl est celui qu’il ne faut pas manquer. YouTube fourbit ses armes publicitaires.

Le Super Bowl est l’événement parmi les événements aux États-Unis qui génère de l’audience. Il n’est pas question de manquer ce rendez-vous pour les publicitaires et les plates-formes. À quelques jours de l’événement, YouTube compte générer de l’audience même avant le rendez-vous à proprement parler.

C’est dans cette logique que la plateforme diffuse d’ores et déjà les publicités qui seront diffusées pendant le match, une manière d’attirer les internautes sur son site. À l’occasion de cette rencontre qui opposera les Patriots de la Nouvelle-Angleterre aux Seahawks de Seattle, YouTube propose aux annonceurs une chaîne dédiée. Baptisée AdBlitz, cette chaine permet aux internautes de voter pour la publicité qu’ils préfèrent.

Pour les annonceurs, cette solution permet de prendre la température en matière d’attentes des internautes, alors que pour YouTube, il s’agit tout simplement d’attirer des annonceurs sur sa plateforme.

Tant pendant le match que durant la mi-temps, les enjeux sont considérables. C’est pour cette raison que tout est mis en œuvre pour attirer les internautes, respectivement les mobinautes. Pour ceux qui ne voudront par exemple pas voir le concert de Lenny Kravitz et Katy Perry, YouTube va produire sa propre émission à la mi-temps.

Si YouTube se mobilise pour le Super Bowl, c’est bien évidemment également le cas pour tous les réseaux sociaux, que cela soit Facebook ou Twitter. Là aussi, les contenus publicitaires seront au cœur des stratégies des réseaux sociaux pour cet évènement si populaire aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn stylet avec le futur iPad Pro ?
Article suivantInternet pour tous : Google lorgne maintenant sur SpaceX

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here