YouTube : un module de dons pour soutenir les créateurs

La plate-forme vidéo YouTube vient de lancer un nouveau module, une fonction qui permet aux fans de faire des dons aux créateurs de contenus.

En lançant le Fan Funding sur sa plate-forme, YouTube propose un nouvel outil de financement pour les créateurs de contenus. Plutôt que d’entièrement se focaliser sur la publicité, ils pourront obtenir des soutiens financiers sous forme de dons de la part de leurs fans.

Géré par Google Wallet, ce module Fan Funding va reverser une grande partie des donations aux créateurs. Hormis un frais de traitement fixe de 21 cents par don, Google ne prélève que 5% du montant. Concrètement, pour un don de 10 dollars, 9,29 dollars seront reversés à son destinataire.

Il est encore à préciser que Fan Funding est encore en phase de test, un test à taille réelle qui s’est élargi aux États-Unis, à l’Australie, au Japon et au Mexique.

Pratiquement, un utilisateur n’a qu’à cliquer sur le bouton « Soutenir » pour faire un don d’argent à leurs chaînes YouTube préférées.

Le bouton "Soutenir" sur YouTube.
Le bouton « Soutenir » sur YouTube.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPiratage de photos de célébrités : ce qu’il faut en retenir
Article suivantStockage mobile : Toshiba lance le SSD Canvio AeroMobile

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here