YouTube veut séduire ses YouTubers

Face à la concurrence des autres plateformes vidéo, YouTube compte bien garder ses YouTubers en les séduisant par des nouveautés.

C’est à l’occasion du Vidcon d’Anaheim, aux États-Unis, que YouTube a profité de l’occasion pour présenter plusieurs nouveautés à l’intention de ses YouTubers. Alors la concurrence des autres plateformes montre ses dents, YouTube veut encore aller plus loin.

Afin de pouvoir permettre aux YouTubers d’enrichir leurs contenus, YouTube va par exemple gratuitement proposer une bibliothèque de plusieurs milliers de sons, libres de droits. Cela comprend par exemple des cris de zombies, des bruits d’avion et bien d’autres.

Histoire de mieux rémunérer les YouTubers, les créateurs de contenus, YouTube compte mettre en place un système de don qui permettra aux internautes de rémunérer les auteurs qu’ils souhaitent.

Les internautes seront également mis à contribution en pouvant désormais soumettre des traductions pour étoffer l’offre de sous-titres automatiques de leurs chaines préférées.

Afin de séduire les gamers qui veulent publier des vidéos en 60 images/seconde, YouTube annonce que ce format sera prochainement supporté, contre un maximum de 30 images par seconde actuellement.

Pour finir, l’application YouTube Creator Studio sera prochainement lancée, un véritable tableau de bord qui permettra aux YouTubers de gérer leur chaine depuis leur mobile.

Ces nouveautés ne sont pas encore disponibles, mais le seront dans les mois à venir. Cette annonce survient alors que les plateformes concurrentes, Yahoo! en tête, tentent de séduire les publieurs de contenus.

Multitude de nouveautés pour séduire les YouTubers
Multitude de nouveautés pour séduire les YouTubers

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : un avenir avec ou sans Nexus ?
Article suivantiOS et OS X Mavericks passent en versions 7.1.2 et 10.9.4

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here