Z41, Z51 et Ideapad 100 : Lenovo renouvelle sa gamme d’ordinateurs portables

En dévoilant les Z41, Z51 et Ideapad 100 lors de la Lenovo Tech World, Lenovo présente sa nouvelle gamme d’ordinateurs portables.

Le groupe Lenovo a profité de la Lenovo Tech World pour renouveler sa gamme d’ordinateurs portables en présentant trois nouvelles machines : les modèles Z41, Z51 et Ideapad 100.

Conçu pour les utilisateurs qui veulent surfer sur internet, disposer de fonctions multimédias de base et pouvoir réaliser diverses tâches bureautiques, l’Ideapad 100 est doté d’un processeur quad-core Intel Bay Trail M N3540 cadencé à 2,16 GHz, d’un GPU Intel, 8 Go de mémoire vive DDR3, de 128 Go de SSD ou jusqu’à 500 Go de stockage, ainsi qu’un écran de 14 ou de 15 pouces de 1 366 x 768 pixels. Fonctionnant sous Windows 8.1, sa batterie lui offrira environ quatre heures d’autonomie.

Les modèles Z41 et Z51 partagent pratiquement la même fiche technique, hormis quelques différences. Particulièrement orientés multimédia, le Z41 se caractérise par une dalle de 14 pouces alors que le Z51 a droit à un écran de 15 pouces. Ils disposent tous les deux d’un processeur Intel CoreTM i7 ou i5, accueillent une carte graphique AMD R7 ou R9 en option. Ils ont droit à la technologie audio Dolby DS 1.0 Home Theater et au Wi-Fi 802.11 a/c. Leur capacité de stockage embarquée pourra atteindre jusqu’à 1 To, alors que la RAM pourra grimper jusqu’à 16 Go.

Le Z51 pourra en plus accueillir, en option, une caméra 3D Intel RealSense.

Disponible à partir du mois de juin, l’Ideapad 100 sera proposé à un tarif de base de 249 dollars, alors que le prix des modèles Z41 et Z51 débuteront à partir de 499 dollars. Le Z51 équipé d’une caméra RealSense 3D est pour sa part affiché à 599 dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDeux Nexus 6 en 2015 ?
Article suivantZenWatch 2 : Asus officialise sa nouvelle smartwatch

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here