Zhenyuanlong Suni : les ailes du cousin du Vélociraptor interpellent les paléontologues

Les paléontologues ont découvert le Zhenyuanlong Suni, un cousin à plume du Vélociraptor. Ce qui les interpelle le plus, c’est la présence d’ailes.

Des chercheurs ont découvert en Chine le plus gros dinosaure fossilisé avec ses plumes. Il a été découvert dans la province de Liaoning.

Baptisé Zhenyuanlong Suni, ce dinosaure à plumes vient du Crétacé, il y a environ 125 millions d’années. D’après l’étude publiée dans la revue Nature, il mesure deux mètres de long, possède 20 kg de carcasse, a de petits bras et de longues plumes.

« Le fossile est si bien conservé que nous pouvons voir les plumes d’une grande partie de son corps, y compris une série de grandes plumes accrochées sur ses bras », explique Steve Brusatte de l’Université d’Édimbourg en Écosse, coauteur de l’étude.

Cousin proche du Vélociraptor (connu pour les films Jurassic Park), le Zhenyuanlong Suni ressemble plus à un monstrueux oiseau qu’à « un tueur en plumes et duvet ».
« Le gros problème avec Jurassic Park est que les Velociraptors y sont représentés avec des écailles. C’est faux. Ils avaient des plumes comme le Zhenyuanlong, et même des ailes », précise le chercheur.

Alors que les dinosaures à plumes jusqu’à présent retrouvés étaient de petite taille, avec de longues pattes avant et de larges ailes couvertes de plumes, ce nouveau spécimen agrandit cette famille des dinosaures en étant d »une taille nettement plus imposante.

Le Zhenyuanlong Suni interpelle d’ailleurs les paléontologues : « Pourquoi cet animal a-t-il des ailes ? Elles ne lui servent en aucun cas à voler. Il est trop gros et ses bras sont trop courts », s’interroge Steve Brusatte. « Peut-être qu’elles lui servaient à parader, ou à protéger ses œufs dans le nid. Et peut-être que ces ailes n’ont pas évolué pour permettre le vol, mais pour une autre raison », ajoute le scientifique.

« Il y a quelques années, la plupart des paléontologues auraient dit que les dinosaures ont, au cours de leur évolution, été dotés de plumes et d’ailes pour leur permettre de voler. Mais maintenant, nous n’en sommes plus si sûrs », précise-t-il encore.

Scientific report - Nature - Le fossile du Zhenyuanlong suni, retrouvé en Chine
Scientific report – Nature – Le fossile du Zhenyuanlong suni, retrouvé en Chine

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMotorola : rendez-vous le 28 juillet pour découvrir les nouveaux smartphones
Article suivantMission Rosetta : inquiétudes au sujet de Philae

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here