Technologies

Quota sur OneDrive : Microsoft revient partiellement en arrière

Après avoir été très agressif avec son offre de stockage cloud, Microsoft a subitement fait machine arrière. L’entreprise de Redmond fait une nouvelle fois volteface en réintroduisant en partie son supplément d’espace de stockage.

À l’origine, l’espace de stockage gratuit sur OneDrive était de 7 Go. En 2104, Microsoft s’est montré très agressif en faisant passer ce quota à 15 Go, toujours gratuit. La firme de Redmond avait par ailleurs lancé une offre estampillée « illimité », soit une licence à Office 365 Personnel facturée 7 euros par mois comprenant 1 To d’espace de stockage, gratuitement extensible à 10 To. Mais voilà, tout cela a pris fin en novembre dernier.

En justifiant sa décision à cause de certains utilisateurs qui ont « abusé », Microsoft a mis fin à son offre « illimité » et le quota gratuit est retombé à 5 Go pour les utilisateurs de OneDrive et 1 To pour les abonnés à Office 365 Personnel. Cette décision abrupte s’est suivie par une vive réaction des utilisateurs.

C’est justement en faisant référence à cette réaction, « Nous nous sommes rendu compte que notre communiqué pouvait donner l’impression que nous blâmions les clients pour le simple fait d’utiliser notre service », que Microsoft a fait une nouvelle fois volteface. Douglas Pearce affirme que l’entreprise a entendu les plaintes des utilisateurs et a adouci sa mesure.

Première mesure, les utilisateurs qui souhaitent conserver leurs 15 Go de stockage gratuit peuvent le faire. Ils doivent simplement le demander sur la page : https://preview.onedrive.com/bonus/.

En plus, les personnes qui stockent gratuitement plus de 5 Go de données sur OneDrive ont droit à un an d’abonnement gratuit à Office 365 Personnel, c’est-à-dire avec 1 To de stockage. Elles recevront un code d’activation en début d’année prochaine par email. Pour finir, les abonnés à Office 365 Famille, Personnel ou Université qui avaient déjà débloqué du stockage additionnel pourront conserver ce quota pendant au moins 12 mois avant de devoir redescendre. Ils peuvent aussi demander un remboursement total.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité