Technologies

Brevets : la bonne affaire de Nokia

La récente annonce du rachat de l’activité mobile de Nokia par Microsoft enlève une épine au constructeur finlandais, mais pourrait aussi s’avérer une excellente manne financière grâce aux brevets.

Propriétaire d’un important portefeuille de brevets, celui-ci pourrait rapporter gros à Nokia à l’avenir. En effet, le portefeuille de brevets n’a pas été cédé à Microsoft en même temps que l’activité mobile du groupe finlandais.

Jusqu’à maintenant, Nokia utilisait ses brevets pour protéger son activité mobile contre ses concurrents. Le fait de ne plus avoir d’activité mobile en propre pourrait permettre une commercialisation de ses brevets, sous formes royalties. Dans ce sens, il faudra certainement s’attendre à des actions en justice de la part de Nokia afin de faire valider ses droits en matière de propriété intellectuelle.

Il faut préciser que si Microsoft n’a pas racheté les brevets, la firme de Redmond bénéficie tout de même d’une clause contractuelle de 10 ans, renouvelable indéfiniment.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité