Technologie

CEATEC : NTT DoCoMo a présenté des lunettes de traduction automatique

En présentant ses Google Glass, Google a lancé la créativité en matière de ce qui pourrait être fait avec des lunettes intelligentes. Pourquoi ne pas traduire du japonais ?

Les Occidentaux qui se sont rendus au Japon le savent très bien, lire le japonais est plutôt compliqué, même un simple menu. Comment faire ? Grâce à NTT Docomo, le premier opérateur de télécoms japonais, la solution pourrait tout simplement se situer au niveau de lunettes intelligentes.

C’est ce mardi, à l’occasion du salon de l’électronique CEATEC en banlieue de Tokyo, que NTT Docomo va présenter des lunettes capables de traduire le japonais dans plusieurs langues. L’idée est simplement de substituer l’image filmée par une traduction dans une autre langue.

Mais ces lunettes peuvent encore aller plus loin. Grâce à une bague portée à l’index, toutes les surfaces planes et rectangulaires peuvent être assimilées à pavé tactile, l’écran n’existant que dans la réalité des lunettes. Ce qui signifie que pourrait remplacer à l’usage une tablette numérique.

Alors, quelles sont les limites des lunettes intelligentes ? Visiblement aucune… mais on se rend surtout compte qu’elles pourraient parfaitement révolutionner la mobilité de demain…

* Abonnez-vous à Linformatique.org sur Google News pour ne manquer aucune info !

* Suivez Linformatique.org sur Facebook et sur Twitter pour être informé(e) de toutes les actualités, des tests et des bons plans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité