Technologies

Et de 20 grâces Marseille ! C’est le nombre d’Apple Store en France

À l’instar d’un quatrième Apple Store parisien qui ouvrira ses portes sur les prestigieux Champs Élysée, la marque à la pomme ouvre régulièrement de nouvelles boutiques dans l’Hexagone. C’est justement la 20e qui vient d’ouvrir ses portes.

C’est samedi, dans le centre commercial « Les Terrasses du Port » à Marseille, que le 20e Apple Store français a ouvert ses portes. Accessoirement, il s’agit aussi de la 478e boutique dans le monde.

Grâce à l’ouverture de cet Apple Store marseillais, les habitants de la ville et de ses environs n’auront plus à se rendre à Aix-en-Provence ou à Nice pour trouver une autre boutique. C’est à proximité immédiat avec la grande bleue qu’ils pourront retrouver les incontournables Genius bar pour obtenir de l’aide sur un produit ou réaliser un remplacement, un lieu où de nombreux ateliers seront aussi proposés pour mieux connaitre une application, un service ou un produit, sans oublier la possibilité de tester et acheter les dernières nouveautés, mais aussi accéder aux services de reprise et de recyclage. Il sera aussi possible de venir récupérer un produit acheté en ligne.

C’est une soixantaine de salariés qui permettent à l’Apple Store de Marseille d’être ouvert tous les jours de la semaine de 10 heures à 20 heures, en continu. Une partie de l’équipe est d’ores et déjà dédiée aux clients professionnels. Il est à noter que le bâtiment a été construit de façon à être entièrement alimenté par des énergies renouvelables. À l’instar des autres boutiques de la marque dans l’Hexagone, l’enseigne marseillaise va certainement rapidement capter son lot de fidèles clients avide des nouveautés de la marque à la pomme.

L'ouverture de l'Apple Store de Marseille porte à 20 le nombre de boutiques de la marque à la pomme en France

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité