Technologies

Les drones se donnent rendez-vous le 4 septembre sur les Champs-Élysées

Chaque premier dimanche du mois, les Champs-Élysées sont rendus aux piétons. Le 4 septembre sera un peu particulier vu que la célèbre avenue sera offerte aux drones pour un premier festival consacré à ces engins volants.

« Cela sera l’occasion de découvrir ce qu’est un drone : comment ça marche, à quoi ça sert… », explique Jean-Louis Missika, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du développement économique à la mairie de Paris. Le programme de ce premier festival consacré aux drones prévoit différents stands destinés à faire découvrir les différents usages des drones, mais aussi des ateliers de programmation et de codes.

Une course de drones est même prévue en haut de l’avenue des Champs-Élysées. Bruno Delor, président de la Fédération française d’aéromodélisme, précise qu’il s’agira d’une course « FPV » (First personnal view). Elle sera organisée sur un circuit sous un filet de protection. Il précise que « Nous sommes en train de réunir huit pilotes, parmi les meilleurs du monde ». La course sera retransmise en direct sur écran géant.

L’organisation de ce premier festival a aussi une vocation pédagogique. Cette manifestation visera à rappeler que la pratique loisir est actuellement interdite dans la capitale, y compris dans les bois, les parcs et les jardins. « Ce festival sera justement l’occasion de rappeler ces différentes règles », explique Jean-Louis Missika. Une des surprises pourrait d’ailleurs être l’annonce de zones dans Paris où les particuliers seraient autorisés à faire voler leurs drones.

Pour autant que la météo soit clémente, il risque d’y avoir beaucoup de monde à ce premier festival parisien consacré aux drones. Il ne faut en effet pas oublier que ces engins volants sont rapidement devenus très populaires auprès du grand public.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité