Technologies

Envie du nouveau Galaxy A5 de Samsung ? Il est dès à présent disponible en France

Le nouveau Galaxy A5 vient à peine d’être présentés par Samsung qu’il est déjà disponible en France. Pour le moment, seulement SFR les propose.

C’est en décembre dernier que Samsung a présenté le nouveau Galaxy A5, un smartphone milieu de gamme. Il embarque un écran de Full HD Super AMOLED de 5,2 pouces, un processeur quatre cœurs cadencé à 1,6 GHz, 2 Go de mémoire vive, 16 Go d’espace de stockage extensible à 128 Go par micro SD, sans oublier la compatibilité 4G+, un capteur photo principal de 13 mégapixels et une caméra frontale de 5 mégapixels. Son petit plus est son design haut de gamme séduisant pour un appareil de milieu de gamme.

Dès à présent, le nouveau Galaxy A5 est disponible en France. Pour le moment, seulement SFR le propose depuis ce vendredi 22 janvier. Il est affiché à différents prix selon le forfait choisi.

Avec un forfait sans engagement Red By SFR, le Galaxy A5 est affiché à 408.99 euros. Avec le forfait Starter 2H + 100Mo à 14.99 euros par mois, son prix passe à 311.99 euros. Avec le forfait Starter 2H + 1Go à 19.99 euros par mois, il est à 291.99 euros. En payant 29.99 par mois pour le forfait Starter 24/24 + 1Go, il passe à 261.99 euros. Son prix chute à 101 euros avec le forfait Power 24/24 + 5Go à 43.99 euros par mois, voire même à 9.99 euros avec le forfait Power 10Go à 53.99 euros par mois. Avec le forfait Premium 15 Go à 89.99 euros par mois, il est pratiquement gratuit vu qu’il est vendu 1 euro. Attention, ces prix sont sujets à certaines offres promotionnelles qui ne vont pas durer dans le temps.

Il est à noter que SFR est également le seul opérateur en France à proposer actuellement le Galaxy A3. Il est certain que les autres opérateurs vont certainement aussi proposer les Galaxy A5 et A3 dans les jours ou semaines à venir.

samsung-galaxy-a5-2016-son-prix-chez-sfr

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité