Technologies

Fuite : Apple va lancer le premier iPhone SE 5G

Si Apple lance finalement un iPhone SE 5G lors de son événement du printemps 2022, son prix sera-t-il plus élevé, comme le suggèrent certaines rumeurs ?

Selon la fuite de Mark Gurman, rédacteur de Bloomberg, Apple dévoilera en mars un nouvel iPhone SE à bas prix doté de la 5G et un iPad Air rafraîchi avec un processeur révisé.

Apple va commercialiser le premier iPhone SE compatible avec la technologie 5G
Fuite : Apple va lancer le premier iPhone SE avec 5G

Depuis avant l’arrivée de l’iPhone 13, les rumeurs d’un iPhone SE amélioré ont circulé, et Bloomberg rapporte maintenant que nous pourrions nous attendre à voir un CPU plus rapide et de meilleures caméras à l’intérieur d’un châssis comparable à l’écran de 4,7 pouces du modèle actuel.

L’iPhone SE actuel a été lancé en 2020 et son prix est de 399 USD, donc l’inclusion d’un CPU A15 et d’une connectivité 5G pourrait augmenter sa valeur. Pour l’instant, il n’y a aucune information sur Touch ID.

Concernant les modèles d’iPhone et d’iPad qui utilisent Face ID, l’auteur note qu’il faut attendre une nouvelle mise à jour du système qui inclut une option de reconnaissance faciale compatible avec Face ID, qui est également prévue pour mars.

Parmi les mises à jour logicielles, il mentionne de nouveaux emojis et la fonction attendue de contrôle universel, qui permet à un seul clavier et une seule souris de fonctionner sur plusieurs Mac et iPad.

En outre, il a été spéculé qu’un nouveau modèle de Mac équipé de la technologie unique de CPU d’Apple pourrait faire ses débuts dans les magasins en mars, bien qu’il ne soit pas annoncé lors du même événement.

Tout au long de l’année 2022, « de nouveaux ordinateurs de bureau iMac et Mac Pro, un MacBook Air remanié, un MacBook Pro d’entrée de gamme mis à jour, trois Apple Watches, quatre modèles d’iPhone 14 et de nouveaux AirPods » sont attendus.

En revanche, il est peu probable que vous puissiez acheter les casques de réalité augmentée (AR) et de réalité virtuelle (VR) mixte d’Apple cette année, puisqu’ils devraient arriver en 2023 au plus tôt.

Les lunettes d’Apple pour la réalité mixte

Selon l’auteur de Bloomberg, le problème de la chaleur comporte certaines restrictions. La raison en est que les lunettes seront équipées de processeurs haut de gamme semblables à ceux que l’on trouve dans les ordinateurs commerciaux. Naturellement, ces composants créent de la chaleur, et le mécanisme de dissipation de cette chaleur doit être fondamentalement différent dans un appareil qui n’a ni la forme ni la taille d’un ordinateur.

En effet, la source indique que les lunettes seront alimentées par deux processeurs, désignés en interne sous le nom de N301. L’un d’eux pourrait avoir des performances comparables à celles du M1 Pro équipant le modèle le plus récent du MacBook Pro.

Les lunettes de réalité mixte d’Apple se heurtent à deux obstacles

En principe, pour résoudre l’obstacle conceptuel, Apple a conçu une unité de traitement externe capable de transmettre sans fil des données aux lentilles. Le projet a toutefois été abandonné après que Jony Ive, l’ancien directeur du design d’Apple, a exprimé son opposition au concept.

Un autre obstacle pour les ingénieurs d’Apple est le développement des caméras nécessaires pour offrir des expériences de réalité augmentée. LG fournira ces composants à partir de la deuxième partie de 2022.

L’intention initiale d’Apple était de dévoiler ses lunettes de réalité virtuelle/augmentée à la WWDC 2022 et de les rendre disponibles dans les mois qui suivraient. Cependant, les dirigeants de Tim Cook ont informé leurs partenaires fabricants que le lancement pourrait être reporté à l’année prochaine au plus tôt.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité