Technologies

Apple pourrait sortir l’iPhone SE dès le printemps prochain

L’iPhone SE deuxième génération pourrait être vendu par Apple bien avant l’été

Les rumeurs vont bon train concernant le successeur de l’iPhone SE, téléphone compact et abordable qui constituerait un changement net de stratégie de la part d’Apple qui a témoigné de ventes en dessous des attentes pour ses téléphones plus hauts de gamme comme l’iPhone X.

Les rumeurs proviennent de l’analyse Luke Lin du site taiwanais Digitimes Research et même si elles ne sont pas précises, elles soutiennent la présence d’un système de recharge par induction sans fil nécessitant un design en verre. Il serait équipé d’un lecteur d’empreintes digitales sur sa face avant, mais pas de lecteur 3D à l’image de l’iPhone X.

L’iPhone SE pour « Special Edition » devrait commencer à être produit au deuxième trimestre pour un lancement en mai ou en juin. L’iPhone entrée de gamme devrait donc être commercialisé avant l’été et serait le successeur du premier iPhone SE lancé en 2016 pour compléter l’offre d’Apple par un téléphone à l’écran plus compact, mieux adapté aux petites mains et aux gens qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un écran trop grand et surtout plus abordable. Cette version revisitée devrait capitaliser sur les fonctionnalités des iPhone 7 et 8 tout comme la première avait utilisé celles de l’iPhone 6S.

Un autre analyse, Ming-Chi Kuo de KGI Securities, pense qu’Apple ne possède pas suffisamment de ressources pour proposer cette nouvelle version de l’iPhone SE tout en proposant de nouveaux modèles d’iPhone à la rentrée. Il mise sur une simple utilisation d’une puce plus rapide et d’une adaptation du tarif de la version mise à jour pour la rendre plus attractive.

Les précédentes mises à jour de l’iPhone SE n’ont concerné que le stockage qui est passé en deux ans d’abord de 16 à 64 Go en 2016 puis de 64 à 128 Go en 2017.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité