Technologies

Google et Ford s’allient autour de la voiture autonome

Le prochain CES de Las Vegas devrait servir de théâtre à l’annonce d’un partenariat entre Google et Ford. Cette alliance entre un géant de la technologie et un constructeur automobile porte bien évidemment sur la voiture autonome.

La grand-messe du high-tech qu’est le CES de Las Vegas devrait être l’occasion pour Google et Ford d’annoncer un partenariat, c’est ce qu’affirme Yahoo! Autos. Le site mentionne trois sources proches des négociations. Une telle alliance, entre un géant de la technologie et un constructeur automobile, ne peut avoir qu’un seul but : la voiture autonome

Yahoo! Autos précise justement que Google et Ford comptent créer une coentreprise pour construire des voitures autonomes. Pour l’heure, les deux entreprises n’ont pas voulu s’exprimer sur la question. The Verge rappelle d’ailleurs que le constructeur automobile américain a prévu une conférence de presse le 5 janvier prochain.

Il est évident de penser que cet accord prévoit que Google se focalise sur la partie « autonome » des véhicules alors que Ford aura en charge l’aspect « voiture ». Il s’agit donc d’un partenariat logique. En effet, bien que Ford travaille de son côté sur la voiture autonome, son expertise en la matière en nettement moins grande que celle de Google vu que les voitures de ce dernier comptent déjà plus d’un million de kilomètres sur des routes ouvertes.

Yahoo! Autos précise encore que la création de cette coentreprise a une question de responsabilité. Ford voudrait une entreprise séparée pour ne pas être tenu responsable en cas d’accident. À ce sujet, la question de la responsabilité, du point de vue légal, reste toujours ouverte. Pour l’heure, Google, Volvo et Mercedes se seraient déclarés responsables en cas d’erreur du logiciel.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité