Technologies

iCoyote : gratuité partielle pour s'aligner sur Waze

Alors que Waze est un concurrent de poids en proposant gratuitement tous ses services, le spécialiste français Coyote a décidé d’apporter de la gratuité dans son application iCoyote.

Pour Coyote, le spécialiste français de la détection de radars, la situation est devenue compliquée depuis le rachat de Waze par Google. Ce produit concurrent, grâce à sa dimension communautaire, propose entièrement gratuitement le signalement de la présence de policiers, d’accidents et de radars.

C’est pour contrecarrer cette offre que Coyote a donc décidé de modifier sa stratégie commerciale en rendant gratuit le téléchargement d’iCoyote, alors qu’elle était précédemment facturée 1,79€, mais aussi d’offrir un premier mois d’abonnement gratuit afin de tenter de séduire les nouveaux utilisateurs.

Comme le confie Didier Quillot, le PDG de Coyote, cette stratégie vise à transformer entre 10 et 30% des nouveaux utilisateurs, « A 10 %, nous serons un peu déçus. À 30 %, très heureux ! ». Après le délai du temps d’essai, l’utilisation de iCoyote sera alors facturée 11,99€/mois.

Mais face à l’entière gratuité de Waze, est-ce que cette démarche commerciale sera suffisante ? Il faut dire que ce sont déjà quelque 3 millions d’utilisateurs français qui ont déjà adopté le service de Google alors qu’ils ne sont que 800 000 pour celui de Coyote.

L'application iCoyote sera bientôt gratuite
L’application iCoyote sera bientôt gratuite

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité