Technologies

Motorola : à quand le tatouage connecté ?

Si nos moyens de communication se veulent de plus en plus proche des utilisateurs, pourquoi ne pas l’incruster dans la peau ? C’est certainement à cela qu’a pensé Motorola pour déposer un brevet pour un tatouage connecté.

Avoir un moyen de communication intégré dans la peau n’est quelque part pas une nouveauté, cette idée ayant déjà été utilisée dans de nombreux romans ou films de science-fiction. Pourtant, rien dans ce sens n’existe pour le moment dans la réalité. Mais cet état de fait pourrait prochainement évoluer, vu que Motorola vient de déposer un brevet pour un kit mains libres tatoué sur la peau !

Selon le descriptif du brevet, ce dispositif serait un tatouage autocollant qui pourrait être collé sur la gorge de l’utilisateur, un système capable d’établir une communication sans fil compatible avec les principaux standards actuels que sont le Wi-Fi, le Bluetooth ou encore le NFC.

Même si peu de détails sont donnés sur l’invention en elle-même, ce dispositif serait en fait un émetteur-récepteur miniature capable d’améliorer la qualité sonore en réduisant les bruits ambiants. Il faut tout de même préciser que ce tatouage pourrait puiser son électricité dans l’énergie solaire…

Il faut bien évidement rappeler qu’il ne s’agit que d’un brevet, ce qui n’augure en rien la commercialisation d’un produit du genre dans les semaines ou mois à venir. Mais qui sait, à quand le tatouage connecté ?

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité