Technologies

MWC : Samsung envoie des invitations pour le 1er mars

Qu’est-ce que nous réserve Samsung pour le Mobile World Congress de Barcelone ? Certainement la présentation du Galaxy S6.

Samsung va profiter du Mobile World Congress de Barcelone pour faire son show. Le fabricant sud-coréen vient en effet de commencer l’envoi des invitations à la presse pour un événement « Unpacked » prévu le 1er mars, soit la veille de l’ouverture officielle du MWC.

Avec le laconique message « What’s Next », le carton d’invitation ne dévoile pas d’indice sur ce que Samsung présentera lors de ce rendez-vous. Selon toute vraisemblance, cela sera l’occasion de dévoiler le Galaxy S6, le nouveau fleuron de la marque.

Comme cela a déjà été largement rapporté, ce « What’s Next » pourrait signifier un véritable renouvellement pour Samsung, notamment une rupture en termes de design pour ses appareils.

En l’état actuel des rumeurs, le Galaxy S6 est annoncé avec un écran QHD (2 560 x 1 440 pixels) de 5 ou 5,5 pouces. Il pourrait embarquer un SoC Exynos 7420 maison ou un SnapDragon 810 de Qualcomm, ce qui propulserait le smartphone au sommet des benchmarks. La partie graphique ne devrait pas être en retrait avec la présence d’un processeur graphique ARM Mali-T760.

Les rumeurs parlent également d’une déclinaison possible en version Edge, une version qui bénéficierait d’une extension d’écran incurvée sur son flanc droit. Pour pouvoir y afficher, indépendamment de l’écran principal, des notifications ou des informations diverses.

Le Galaxy S6 est également évoqué avec un nouveau lecteur d’empreintes digitales, un dispositif qui ne nécessiterait plus le déplacement du doigt.
Pour le reste, le Galaxy S6 est également annoncé avec 3 Go de mémoire vive, Android 5.0 Lollipop et la dernière surcouche Touchwiz, un espace de stockage de 32 Go et un capteur photo principal de 20 mégapixels.

Si on a bien compris l’invitation de Samsung, il ne reste donc plus qu’à attendre le 1er mars pour découvrir le Galaxy S6.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité